AccueilBiographieBibliographieActivitésPoèmesContesAgenda rentrée 2018Presse / LiensContact
Gérard Leser
h i s t o r i e n f o l k l o r i s t e
ECOUTER ...
Gérard Leser raconte le monde merveilleux de l'Alsace
Pour écouter le récit, cliquer sur le titre
Les gnomes du Glitzerstein (vallée de Munster)

Quand on prend le chemin qui mène de Muhlbach au Sattel, le promeneur passe au- dessus du village, à un endroit que le peuple a appelé le « Glitzerstein » (le rocher qui scintille). C’est là où les gnomes, Zwarigeler, qui travaillaient et travaillent toujours dans les mines du Silberwald, s’amusaient à poser des pièges aux promeneurs naïfs et à jouer des tours à ceux qui sont par trop portés sur l’or et l’argent.

En leur faisant prendre pour de l’or des blocs de granite altérés sur lesquels scintillent des paillettes de mica jaune nommées «Katzengold », (or des chats). On rapporte que les gnomes du Silberwald y déposaient autrefois des blocs d’or pur qui, pendant l’été y répandaient un vif éclat.
Un jour, au mois de juin, un pauvre chevrier, conduisant son troupeau sur les versants arides du Glitzerstein, y trouva des blocs d’une substance très luisante. Les prenant pour de l’or, il les emporta clandestinement dans sa chaumière puis, pour convertir sa trouvaille en argent monnayé, la transporta à dos d’âne jusqu’à Colmar. Là, il s’adressa à un joaillier, qui après avoir examiné le trésor du pauvre diable, lui déclara que ce n’était que du mauvais mica jaune, ne valant pas un liard et qu’il en était de ses frais de transport.
Une autre version raconte qu’il transporta les pierres dans ses poches et sa gibecière, oubliant complètement ses chèvres, croyant en toute bonne foi que c’était de l’or dont il pourrait tirer un bon prix.

Jean BRESCH, 1871, p. 197, Gabriel GRAVIER, II, 1987, p.198
Gérard LESER, 1988, pp. 71-72